Pourquoi et comment jouer avec la luminosité dans une petite pièce

La luminosité joue un grand rôle dans la décoration intérieure. Il faut savoir que les pièces comme la cuisine ou la salle de bain nécessitent beaucoup plus d’éclairage que la pièce à vivre ou la chambre à coucher.

Mais là où vous aurez surtout besoin de luminosité, c’est lorsque la pièce est relativement petite. Alors comment bien illuminer les petites pièces d’habitation ?

La détermination des besoins en luminosité

On n’entrera bien sûr pas dans les détails techniques mais sachez qu’il existe plusieurs unités destinées à quantifier la lumière. Il y a évidemment le Watt pour calculer la puissance de nos ampoules. Mais les lumens (lm) et les lux sont les deux unités les plus importantes pour déterminer la luminosité, qu’elle soit naturelle ou artificielle.

Les espaces de travail nécessitent davantage de luminosité, celle-ci est estimée à environ 300lm/m2 contre 100lm/m2 pour une chambre à coucher. Paradoxalement, ce besoin s’accroit lorsque la taille de la pièce diminue.

En effet, une petite pièce a tendance à avaler la lumière. Finalement, une grande pièce ne nécessite qu’une petite fenêtre et peu d’éclairage. Une petite pièce par contre nécessite de grandes ouvertures et beaucoup d’éclairages.

Les facteurs qui peuvent accroitre la luminosité dans une petite pièce

Plusieurs facteurs entrent en considération. Les ouvertures conditionnent principalement les rayonnements. Mais le contenu de la pièce influe aussi sur la luminosité. Un petit espace surchargé en mobilier empêchera la lumière de circuler. Les couleurs claires favorisent également la circulation de la lumière.

Des murs blancs réfléchissent davantage que des murs sombres. Par effet d’optique, peindre les murs en clair va accroitre la surface d’une petite pièce. C’est également le même principe pour le sol. Plus il sera sombre, plus la pièce va rétrécir. Autant que possible, illuminez votre pièce pour la rendre plus grande et être moins oppressante.

Faites-en autant pour le mobilier et il vaut mieux demander conseils à des pros au moment d’aménager son intérieur avec un magasin de déco.

Les luminaires à privilégier dans une petite pièce

Souvenez-vous, on vous parlait justement de quantité et mesure de la lumière précédemment. Cette fois, c’est le lux qui nous intéresse. En général, un lux correspond à un lumens/m2. Une chambre à coucher ne nécessite qu’entre 20 ou 25lux. Sachant qu’une lampe de 9W (ampoule basse consommation) produit 350lm/m2, vous divisez cette quantité par la surface totale de votre chambre. Pour une chambre de 15m2 par exemple, vous avez 23lm, soit 23lux, suffisant pour éclairer la pièce.

Par contre, les besoins augmentent s’agissant de salle de bain ou salle à manger. Le besoin est d’au moins 100lux, soit 4fois celui de la chambre à coucher. Il faudra donc prévoir plus de sources d’éclairage pour cette dernière.

La luminosité nécessaire est également différente dans une chambre à coucher et une cuisine notamment. Dans la première, on préconise une lumière plutôt chaude, proche du jaune. L’ambiance sera plus à la détente. Pour une petite pièce, vous retrouverez le cocooning que vous recherchez.

Dans une cuisine au contraire, il vaut mieux une lumière plus froide mais plus puissante. Ces données vous permettent également de prévoir la couleur des rideaux pour la journée, une lumière moins brusque dans une chambre, une luminosité plus directe dans les espaces de travail.

Souvenez-vous, votre décoration, aussi recherchée soit-elle, ne sera jamais bien réussie si vous ne réglez pas d’abord la question de la luminosité, surtout pour les petites pièces.

Partager cet article

LEAVE A REPLY