5 astuces pour détecter les mensonges des enfants

les mensonges des enfants

Voici nos astuces pour reconnaître les mensonges des enfants. « La vérité sort de la bouche des enfants. »… Mais, pas toujours. Des fois, votre petit chérubin vous mène en bateau. Cela va des petites ruses aux fausses nouvelles, en passant par les mensonges en tout genre pour se tirer d’une situation désagréable.

En tant que parent, il est parfois difficile de savoir si votre enfant vous dit la vérité ou vous ment. Détecter un mensonge s’avère crucial pour ne pas laisser votre petit dégénérer. Nous vous donnons les bons conseils qui se révèlent efficaces pour détecter si un enfant dit des mensonges ou pas.

Voici les astuces pour démasquer les mensonges des enfants

Mensonges des enfants : surveiller des gestes inhabituels

Les gestes peuvent vous indiquer si votre enfant dit la vérité ou pas. Comme pour n’importe quel menteur de ce monde, il est difficile de contrôler le visage lorsque vous mentez. Lorsque votre enfant vous affirme : « La maîtresse a bien dit ça » ou « Je te jure que c’est la vérité ! », en vous fuyant du regard, sachez que vous avez bien raison de vous en douter. Un enfant menteur a aussi tendance à trop bouger que d’habitude. La tête, les mains, les pieds… Votre petit se sent mal à l’aise, et c’est une manière d’exprimer qu’il a envie de changer de sujet aussi vite que possible.

Des propos contradictoires

C’est un signe infaillible pour les mensonges des enfants. Un enfant qui ment ne tient pas un discours cohérent et crédible. Même s’il a bien préparé son discours à dormir debout, la peur d’être en face de vous et d’être démasqué le déstabilise. Submergé par ses émotions, il se contredit, il bégaie, il hésite, il n’arrive pas à terminer ses phrases, il n’arrête pas de répéter les mêmes mots… Enfin bref, il est en train de vous inventer de purs mensonges.

De l’insistance suspecte

À partir de 8 ans, un enfant a tout à fait conscience que mentir n’est pas bien. Et c’est à cet âge-là qu’il commence à raconter des bobards pour éviter d’être puni ou pour pouvoir s’amuser. Ainsi, lorsque votre enfant insiste sur l’idée de dire : « Non, non, on n’a pas de devoir à faire aujourd’hui ! » ou « Si, si, j’ai terminé tout mon devoir de maison ! », ne vous laissez pas prendre, il suffit de vérifier le cahier pour détecter le mensonge.

Des pièces à conviction

Cette technique est radicale, et pourtant elle s’avère indispensable pour les gros mensonges des enfants qui peuvent dévier du droit chemin. Trouver des pièces à conviction dans ses affaires est une violation de sa vie privée. Toutefois, elle est justifiée en vous permettant d’anticiper les conséquences néfastes de ses mensonges. Autant dire que si vous doutez que votre fille ou votre garçon fume, il faut trouver le moyen de le prouver avec une cigarette dans ses affaires. À défaut de preuves, vous ne pouvez pas l’accuser.

Des interrogations inattendues

Chaque mot qui sort de la bouche de votre enfant pourrait être un signe de mensonge. Aussi rusé qu’il soit, un gamin peut être dérouté par une question inattendue. Cela dit le dialogue est le meilleur moyen pour démasquer un enfant menteur. Avec le langage verbal, vous pourrez aussi redonner à votre enfant la pleine confiance pour qu’il vous dit tout et ne vous cache rien. Faites-vous un modèle d’honnêteté pour vous assurer la confiance de votre chérubin.

Autres astuces à lire :

Partager cet article

Warning: A non-numeric value encountered in /var/www/astuces-utiles.com/htdocs/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 352

LEAVE A REPLY